actu Toutes les offres d'emploi
Postuler

Responsable de projet ouverture à la concurrence (H/F)

Direction des services de transport

Rattachement fonctionnel : Service relations contractuelles

Lieu de Travail Lille
Filière Administrative ; Technique
Catégorie A
Fin de publication 30/09/2021
Réf. 210702-34180

Contexte du poste

Au sein du Pôle Transports & Infrastructures, la Direction des Services de Transport (DST) est en charge de l’organisation du service public régional de transport de voyageurs, une compétence-clé de la Région constituée :

 

- des services publics routiers interurbains et scolaires : 240 000 voyageurs quotidiens (scolaires et commerciaux), 12 000 courses quotidiennes desservant près de 3 000 communes, pour un budget annuel de l’ordre de 350 M€ ;

- des services publics ferroviaires régionaux dits TER et TERGV : 200 000 voyageurs quotidiens (abonnés et occasionnels), 1280 circulations quotidiennes desservant environ 360 gares et haltes ferroviaires, pour un budget de 500 M€ (hors investissements).

 

Dans le cadre du pilotage des services publics de transport, la Direction des Services de Transport est en lien permanent avec les opérateurs de transports. Elle suit et contrôle la bonne exécution contractuelle tant du point de vue de la qualité de l’exploitation que de la qualité de service, que financier. Elle est composée à cette fin de cinq entités territoriales en charge du pilotage des contrats de transports interurbains et scolaires, d’un département en charge du pilotage de la Convention TER et des futurs contrats de service public ferroviaire dans le cadre de l’ouverture à la concurrence, et d’un service administratif financier ressources et développement.

 

S’agissant des transports interurbains et scolaires, après en avoir repris la compétence au 1er septembre 2017 (loi NOTRe), la Région a poursuivi l’intégration de cette politique par une harmonisation régionale des tarifs des lignes interurbaines et par l’élaboration d’un règlement de transport scolaire unique.

 

S’agissant du service public régional de transport ferroviaire, suite à la fusion des régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie, la Région Hauts-de-France dispose depuis 2019 d’une Convention TER avec SNCF Voyageurs unifiée à l’échelle de la Région, permettant une politique tarifaire et usager harmonisée en lieu et place des 2 conventions précédentes.

 

Ces étapes franchies, l’objectif est aujourd’hui de construire et valoriser une véritable offre régionale intermodale, dépassant l’approche mode par mode, et de travailler à la structuration d’un réseau unique de transport public régional, ce qui implique de relever des défis liés à la distribution, à la communication, à la qualité de service et l’information aux usagers.

 

Au sein de la Direction des services de Transport, le Département Services de transport ferroviaire est chargé de négocier et de mettre en œuvre le Service TER, de veiller à son articulation avec le transport routier géré par la direction correspondante et de définir les politiques de marketing, de billettique et de tarification pour l’ensemble des transports collectifs régionaux et d’assurer la mise en concurrence du nouveau marché ferroviaire.

 

Il regroupe trois services, dont le service relations contractuelles qui est chargé de préparer la concurrence des services ferroviaires, avec son calendrier et son périmètre de mise en œuvre progressif, de suivre la convention TER 2019-2024 et les contrats afférents,

 

La Région a pour objectif d’ouvrir progressivement à la concurrence le service public de transport ferroviaire, en conduisant ses appels d’offres. A ce jour, 4 avis de pré-informations ont été lancés. La préparation de ces appels d’offre engage la Région sur une longue période de travaux, associant de nouveaux défis et de nouvelles compétences.

 

La mise en concurrence progressive a débuté par 3 procédures lancées en août 2020 proposant l’exploitation ferroviaire de 3 lots sur le territoire Hauts-de-France. Pour l’heure, le service de l’Etoile d’Amiens est plus avancé. A horizon 2025, la Région devra ouvrir l’ensemble du réseau TER.

 

Pour mener à bien l'ensemble de ces missions, l'organisation des services est amenée à évoluer. La Région va passer de la gestion d'une convention unique avec SNCF Voyageurs, au pilotage de plusieurs contrats complexes, portant sur l'exploitation ferroviaire, mais également pour certains contrats sur son infrastructure, tout en s'assurant de la bonne gestion des actifs (matériel roulant notamment et des centres de maintenance pour lesquels la Région a demandé le transfert de compétences).

 

Cela nécessite une montée en compétence et des nouveaux besoins en ressource humaine. Des réflexions sont actuellement en cours sur la nécessaire évolution du service et la création d'une cellule ad hoc dédiée au pilotage de ces nouveaux contrats. Le responsable de projet aura pour mission de coordonner l’ensemble de ces procédures.

Finalité du métier

Conduire des projets stratégiques de la Collectivité, ou un portefeuille de projets, ou une succession durable de projets qui lui sont délégués. En anticipant les risques, assurer la responsabilité de la mise en œuvre du/des projets en termes d’objectifs, de coûts et de délais.

Activités du métier

Contribuer à la sécurisation de l’Institution en mettant en œuvre les processus définis pour la conduite de projets et assurer l’interface avec l’instance de coordination des projets de l’administration ,
Assurer l’ingénierie et le pilotage des projets confiés (analyse de l’opportunité et sa faisabilité, conception des scenarii et du plan d’action, mise en œuvre et suivi des actions, évaluation et
capitalisation) en lien avec les parties prenantes ,
Définir, en lien avec les acteurs compétents, les modalités d’accompagnement des changements induits par le(s) projet(s) et assurer un appui à leur mise en œuvre ,
Manager fonctionnellement l’équipe dédiée au(x) projet(s) ,
Favoriser la coopération des parties prenantes en assurant la mise à disposition des informations liées au(x) projet(s), et en s’appuyant sur les outils collaboratifs ,
Formaliser des documents/outils d’aide à la décision et de pilotage du/des projet(s) (note de cadrage, cahier des charges, tableaux de suivi, tableaux de bord, rapport d’évaluation, rapport de capitalisation,…) ,
Dans une dynamique d’anticipation, évaluer les impacts et risques des actions menées, et proposer des mesures préventives et/ou correctives ,
Préparer et animer les instances du/des projet(s) ,
Rendre compte à la gouvernance du/des projet(s), l’alerter sur les risques de déviance particulièrement en termes de qualité, coûts, délais.

Activités spécifiques

Le responsable de projet est le coordonnateur et le garant de la cohérence de la démarche de réattribution progressive du service par la passation des contrats de service public, il va :

* Définir avec les équipes projets, les objectifs et les délais de réalisation ;

* Animer et coordonner les équipes projets pour chacun des lots ;

* Superviser et coordonner le travail de l'ensemble des acteurs internes à la Région et externes (AMO et fournisseurs de données), en particulier pour l’élaboration des dossiers de consultation des entreprises ;

* Piloter, en lien avec le juriste référent, les procédures, mesurer leur état d'avancement ;

* Proposer une aide à la décision et planifier les besoins d’arbitrages ;

* Organiser et animer les instances de pilotage auprès des décideurs ;

* Conduire des réunions avec SNCF Voyageurs, SNCF Réseau, SNCF Gares & Connexions, l'AMO ou autres parties prenantes ;

* Analyser des documents législatifs et réglementaires ;

* Rédiger ou valider les comptes rendus et les notes techniques, réviser et valider les livrables ;

* Effectuer le reporting de son activité.

 

Les procédures pour la passation des contrats de délégations de service public comprennent notamment la consultation des entreprises, avec la mise en place du dialogue compétitif, les négociations, l'attribution des contrats et la mise au point des marchés.

 

Par ailleurs, dans le cadre de ces missions sur l’ouverture à la concurrence, le responsable de projet devra coordonner les travaux pour l’évolution du cadre contractuel du service public confié à SNCF Voyageurs et notamment la stratégie pour anticiper la fin du monopole de l’opérateur historique, notamment en :

- Formalisant les documents de stratégie pour négocier avec l’opérateur historique ;
- Coordonnant, en lien avec les contrôleurs de gestion, les travaux de contrôle ou d’audit pour améliorer la maîtrise du service public et négocier avec l’opérateur historique ;
- Organisant et animant les négociations avec l’opérateur historique, pour assurer la continuité du service ;
- Préparant les documents d’aide à la décision à l’attention des décideurs ;

- Contribuant, en lien avec le chargé de mission de suivi des conventions, à la préparation des instances décisionnelles et des actes administratifs associés ;

- Contribuant, en lien avec le chargé de mission de suivi des conventions, aux procédures de contentieux auprès des juridictions ou autorités indépendantes dont l’Autorité de régulation des transports (ART).

 

Profil

Conditions d'accès:

Diplôme niveau bac+5 ingénieur généraliste ou universitaire maîtrisant la conduite de projet

Grades:

- Attaché principal

- Ingénieur principal

Expérience d'une durée minimale de 10 ans en conduite de projet complexe

Connaissance du monde du transport et des marchés de concession

Une expérience dans l’industrie ferroviaire serait un plus avec notamment la connaissance des acteurs du secteur

Connaissance du transport ferroviaire

De fortes aptitudes à la négociation serait un plus

Conditions de travail

Exposition aux risques :

Complexités relationnelles

Déplacements fréquents

Travail sur écran

Avantages proposés par la collectivité:

  • 5 formules de temps de travail ouvertes à tous les agents
  • Participation de la région à une protection sociale complémentaire avantageuse pour l’agent et ses ayants – droits,
  • Aide complémentaire RQTH
  • Le CNAS : un large panel de prestations (médailles, vacances, enfants, chèque cadeau pour Noël de 30 euros pour les enfants de 0 à 10 ans…)
  • COS (sorties proposées, locations d’appartements pour les week-end,..)
  • L’allocation de garde « jeunes enfants » pour les agents dont l’indice majoré est inférieur à 486
  • Prise en charge à hauteur de 75% des frais de trajet domicile–travail pour le transport en commun
  • Titres restaurant d’une valeur faciale de 7,50 € comprenant une prise en charge de l’employeur
  • Le chèque cadeau de la Région de fin d’année pour les enfants de 11 à 16 ans d’une valeur de 30 € Pour tous les parents (agents séparés/divorcés dans la collectivité cela n’ouvre le droit qu’à un seul chèque cadeau)
Envoyer à un ami
Postuler
Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.