actu Toutes les offres d'emploi
Postuler

Mise en oeuvre et évaluation du dispositif MAEB-AC 2014-2022 et programmation 2023-27 (H/F)

Direction agriculture et développement rural

Rattachement fonctionnel : Service aides européennes à la forêt et l'agriculture

Lieu de missions Lille
Fin de publication 29/01/2022

Objectifs du poste

La Direction de l’Agriculture et du Développement Rural élabore, anime et met en œuvre la politique agricole et forestière de la Région. La Direction de l’agriculture est structurée en 5 services : Performance Socio-Environnementale et Economique des Exploitations, Qualité et Valorisation des Productions Agricoles, le Service des Aides Européennes à la Forêt, le service du Développement Rural et le Service Administratif et Financier.

La Région Hauts-de-France est autorité de gestion du FEADER. Dans ce cadre, la Direction de l’Agriculture et du développement rural a la responsabilité de la mise en œuvre et de l’animation des Mesures Agroenvrionnementales et climatiques (MAEC) et de l’Agriculture Biologique (AB) (mesures 10 et 11 des PDR Picardie et Nord-Pas-de-Calais).

Les MAEC ont vocation à accompagner les exploitations agricoles qui s’engagent dans le développement de pratiques combinant performance économique et performance environnementale ou dans le maintien de pratiques lorsqu’elles sont menacées de disparition. Les aides à l’AB ont vocation à adopter ou maintenir des pratiques de l’agriculture biologique. 3

Dans le cadre de la PAC 2023-2027, une concertation est actuellement en cours avec les services de l’Etat dans le cadre de la rédaction du Plan Stratégique National (PSN) à laquelle la Direction de l’Agriculture et du Développement Rural est activement mobilisée. La Région restera autorité de gestion pour les mesures « Amélioration du potentiel polinisateur » (API) et « Protection des races menacées de disparition » (PRM). Une évaluation de la mise en œuvre de ce dispositif est nécessaire. La Région sera aussi en charge de la mise en œuvre de la nouvelle MAEC forfaitaire « Transition des pratiques ».

L’objectif de la mission pour la Direction est de faire un bilan des mesures API et PRM afin d’améliorer leur mise en œuvre dans le cadre de la prochaine programmation. En parallèle vous participerez à la mise en œuvre des thématiques liées à l’agroécologie, notamment l’élaboration de la MAEC forfaitaire « Transition des pratiques ».

Ce stage développera notamment des compétences en analyse de politique publique.

Missions confiées au / à la stagiaire

Le/la stagiaire participera à la mise en œuvre et l’évaluation du dispositif MAEC et plus largement des thématiques liées à l’agroécologie, sous la responsabilité technique de la chargée de mission concernée.

Le travail à mener consiste à fluidifier la mise en œuvre du dispositif MAEC 2014-2022, de contribuer à l’évaluation du dispositif et de participer à la rédaction du dispositif pour la nouvelle programmation 2023-2027.

D’autre part, il sera demandé de travailler sur l’opportunité de la mise en place de Coûts simplifiés pour des futurs dispositifs agricoles et forestiers dans le cadre de la programmation 2023/2027 et de travailler à une méthodologie d’évaluation de ces coûts.

Les tâches à accomplir seront notamment de (d’):

-Aider au développement de l’évaluation du dispositif MAEC : définir une méthode et la mettre en œuvre ; collecter des données ; dresser un bilan ;

-Contribuer à la mise en œuvre de la prochaine programmation en lien avec les futures phases de construction du PSN), participation à la rédaction des contributions régionales ;

-Apporter un appui administratif ponctuel à la mise en œuvre de la programmation actuelle, notamment contribuer à l’organisation de la Commission Régionale Agroenvironnement et Climat (CRAEC).

Dans une perspective d’acquisition progressive de compétences, le/la stagiaire accompagnera la chargée de missions dans les réunions relatives à ces sujets

Tutorat

Pauline COLINDRE - Responsable de service

Prérequis (formation, expérience, aptitudes personnelles)

Niveau 6 (BAC+3 et 4) ; Niveau 7 (BAC+5) -

Diplôme niveau Licence/Master en agronomie (de préférence)

Autonomie, organisation ; Sens du contact ; Capacité d’analyse et de synthèse

Connaissances des politiques européennes, politiques publiques territoriales et du monde agricole ;

Grandes capacités d’écoute, d’analyse et de synthèse ;

Rigueur scientifique,

Bonne capacité rédactionnelle ;

 

 

 

Conditions particulières

Durée du stage : 4 à 6 mois
Gratification : 600,60 € net mensuel
Déplacement : Oui ( territoire régional)
Envoyer à un ami
Postuler
Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.